Ceux qui entraîne des IA à les remplacer

Dans un article du New York Times du 28 Avril 2017, le correspondant Daisuke WAKABAYASH relate comment plusieurs volontaires ont appris à travailler avec une IA, afin de lui apprendre son propre travail.

IABrain

Article complet ICI

On y retrouve Mlle Seiwert, conseiller de clientèle pour la société Magoosh, société aidant des étudiants à se préparer à leurs examens, et dont l’une de ses tâches quotidienne est de répondre aux questions des étudiants.

Après avoir analysé la question, elle doit trouver dans une immense base de donnée la réponse pré-approvée adéquat ce qui n’est pas si facile qu’il n’y parait. Lorsque l’IA a été installé en Février 2017, Mlle Seiwert apportait quelques correctif aux réponses proposées. Mais à peine quinze jours plus tard, l’IA propose directement des réponses totalement adaptées…

« Cela m’a coupé le souffle… » explique-t-elle. « l’IA avait appris mes propres habitudes. »

Incroyable ? Et pourtant, depuis plusieurs années déjà, grâce au Machine Learning les IA sont désormais capables d’apprendre seules. Pour vous en convaincre, jetez un petit coup d’œil sur cette vidéo où vous verrez l’IA de Google DeepMind à l’oeuvre sur un petit jeu de casse brique… En quelques minutes, DeepMind apprend à jouer, trouve des astuces… et bat le jeu !

Mais pour autant, faut-il en déduire que nous serons bientôt tous remplacé pour une IA ?

Toujours de le même article, Mr. Rubins, un avocat utilisant désormais une IA dans son travail qu quotidien, pense qu’elle ne mettra pas les avocats au chômage, mais cela changera totalement la manière de travailler et gagnent leur vie. Moins de temps passer à rédigé des contrats, plus de temps pour le conseil et la plaidoirie.

Dans son ouvrage THE INEVITABLE, Kevin Kelly confirme que que les métiers ne vont pas être supprimés, mais transformés. Il démontre comment l’IA va simplifier ce qui peut être fait en un clin d’œil par une machine et nous laisser gérer l’humain, l’émotionnel, ce qui vient de l’expérience de la compréhension et du relationnel.

Il ne faut donc pas craindre l’IA, mais réfléchir comment lui laisser prendre la place qui nous permettra de faire ce que nous savons le mieux faire : être humain.

Nos inventions vont déterminer nos emplois de demain. – Kevin Kelly

Inevitable

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :